Le rempotage des cactus et plantes grasses

 

C'est au printemps qu'il faut changer le pot des cactus et plantes grasses trop à l'étroit, en général tous les 2 à 3 ans. Les racines ont colonisé tout l'espace disponible, la terre est épuisée, la plante va végéter.


Ne jamais oublier que leur pire ennemi, c'est l'excès d'eau, au niveau des racines et du collet. En milieu naturel, les racines restent peu longtemps au contact de l'eau, elles sont habituées à des sols très poreux et aérés.

 

Choisir toujours un pot légèrement plus grand, et un mélange de terre bien drainant, type : 1/3 terreau du commerce, 1/3 de sable ou de pouzzolane, 1/3 de terre de jardin même un peu lourde. Ce mélange est à adapter selon les plantes : les gros cactus et euphorbes supportent des sols un peu plus compacts, alors que les petites plantes plus fragiles apprécieront un sol plus léger, mais moins nutritif. On compense alors le faible niveau en minéraux par des apports réguliers d'engrais liquide. Prendre un pot troué au fond, et sans soucoupe, plutôt de couleur claire. Un pot en plastique est préférable à la terre cuite.

 

Disposer une couche drainante au fond du pot. Respecter le collet de la plante qui doit rester au-dessus de la terre. Finir par une couche de sable en surface. Par la suite, on peut toujours ajouter du terreau en surface au fur et à mesure que la terre se tasse dans le pot.

Attention à l'arrosage. Avant de rempoter, ne pas arroser 1 semaine avant, et attendre 1 à 2 semaines avant de ré-arroser la plante rempotée, afin d'éviter la pourriture des racines abîmées pendant le rempotage.

Par Jerome Brun